Yokohama's Nightmares
Comment? Tu n'es toujours pas inscrit?!
Et bien alors?! Qu'est ce que tu attends?!
Rejoins nous! Vite vite vite!



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons des joueurs pour: Jin'sei no Bushi et Others!!
Event pour Halloween: En cours (Durée d'une semaine sur tout le forum)

Partagez | 
 

 Aprés les cours [JunJun]

Aller en bas 
AuteurMessage
Saotome Juri

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 09/10/2009

Identity
Doppleganger:: Moonlight
Classe:: 2A
Liens:

MessageSujet: Aprés les cours [JunJun]   Dim 11 Oct - 22:04

Sérieusement, il était certain qu'elle commençait à devenir dingue non ? Surtout depuis ce rêve étrange, le plus qui l'avait effrayé était certainement le fait qu'elle ne s'était pas sentie étrangère à cette situation. Ah oui, vous devez bien comprendre que par situation c'était la ville tout en feu, il y avait de la fumée noire, vous vous rendez-compte ? Elle n'était pas grise foncée mais, complètement noire charbon tout comme le ciel.. Oui, le ciel donnait l'impression qu'il était en train de tout engloutir, ce qui était, entre nous plus qu'effrayant mais, dans ce rêve, sa priorité était d'abord de rechercher son jumeau mais, aussi ses parents. Combien de fois avait-elle crié leurs prénoms ? Personne n'avait répondu, non, tout semblait s'écrouler sous ses pieds, comme si c'était la troisième Guerre Mondiale en somme. Pourtant c'était plus dangereux que ça, elle le sentait au plus profond d'elle-même. Tout paraissait si réel, l'odeur du brûlé par exemple, elle avait eu la sensation de pouvoir le sentir. Seulement, elle ne comprenait pas ce qui se passait pourquoi ce n'était que destruction ? Il n'y avait pas d'âmes qui vivent, comme si tout le monde avait disparu mystérieusement de la surface de la Terre. Pourtant tout d'un coup, elle ne voyait plus rien... Un grand tourbillon ou autre chose de ce style l'avait entouré, elle ne sentait plus la terre s'effritait sous ses pieds non... Il faisait simplement froid, cela était vraiment funèbre, froid comme la mort.. Oui, c'était tout à fait ça, elle avait soudainement aperçut au loin sa famille mais, malgré qu'elle ait couru vers eux, ils continuaient de s'enfoncer dans les ténèbres tout simplement sans jamais se retourner pour disparaître eux aussi.. L'épais brouillard qui s'était mis autour d'elle se resserrait tout doucement. Qu'est-ce que cela signifiait ? La jeune fille n'en avait aucune idée tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle commençait à trembler ! Sa famille n'était pas là.. Disons plutôt qu'elle n'était plus. Où tous étaient-ils passés ? Plus que s'inquiéter pour elle-même, c'était pour ses proches qu'elle s'inquiétait plus que tout !! Il fallait que quelqu'un l'aide, il fallait qu'elle les sauve... Juri ne voyait plus rien, même pas les propres parties de son propre corps, c'est à dire vêtements, mains, jambes. Elle les sentait encore, heureusement d'ailleurs mais, son propre corps disparaissait tout doucement jusqu'à que quelque chose d'éblouissant l'illumina ! La lumière était vraiment trop forte, que la jeune fille mit ses mains devant son visage en porcelaine. Elle vit une forme étrangère. Pour tout dire, elle n'arrivait pas bien à la distinguer à cause de cette lumière aveuglante mais, pourtant, elle ne se sentait pas agressée par cette dernière... Tout doucement elle commença à baisser ses deux mains et, il lui sembla que la forme devant ses yeux esquissa un doux sourire, ou du moins à ce qui se voulait être semblable à un sourire... Pour une raison inconnue, elle avait confiance en cette entité ? Cet être ? Aucune idée pour tout dire... Mais, voilà quand elle s'était réveillée elle avait revu cet être plus clairement, pour tout dire elle avait été bluffée par cet être qui n'était autre qu'un Ange, du moins qui en avait l'apparence si, on se fiait aux dessins sur les anges qu'on trouve dans les livres même si, il y avait quelque chose de différent.... Puis tout d'un coup un gros flash et...

BANG !!!

La sonnerie venait de sonner mais, Juri s'était retrouvée par terre accompagnée de la chaise qui était tombée en arrière !!! Elle avait mal à la tête et, elle sentit tous les regards qui s'étaient tournés vers elle !! Itaiieee !!! La jeune adolescente s'était vraiment fait mal mais, elle s'était mordue la lèvre pour réprimer un quelconque gémissement de douleur. La demoiselle s'était relevée immédiatement ne prêtant pas vraiment attention à ce que tous les occupants de la salle de cours se demande ce qui était arrivé ! Mince !! C'était la première fois qu'elle s'endormait en cours mais, il fallait dire qu'elle n'arrivait pas à trouver le sommeil malheureusement. Anxiété ? Oui et non, tout ça à cause de ce maudit rêve. En ce moment elle avait du mal à suivre les cours, le professeur se rapprocha de sa personne pendant qu'elle était en train de ramasser son livre de physique ! Le professeur lui demanda si, ça allait, elle balbutia un oui en regardant son professeur dans les yeux mais, quelque chose lui disait qu'elle n'allait pas s'en sortir de cette manière puisque ce dernier l'examina et lui dit qu'elle avait l'air pâle... Normal ma foi quand on a le sommeil agité depuis quelques temps ! Qu'on ne comprend pas ce qui se passe avec votre propre corps mais, surtout que vous faîtes un tel cauchemar. Il y a de quoi devenir fou mais, elle se disait que ce n'était qu'un rêve sans importance tant qu'elle n'avait pas trouvé d'indices. Saotome chan n'avait pas revu cette drôle de femme depuis qu'elle avait rêvé de la destruction de la ville pour la première fois. De plus elle ne s'était jamais endormie pendant les cours de physique faisant partie des meilleurs élèves dans ce domaine en se positionnant deuxième ! Vraiment, elle sentait fatiguée mais, elle ne voulait pas inquiéter quiconque ! De toute manière qui croirait son histoire ? Sérieusement, elle-même pensait qu'elle aurait certainement du mal... Enfin bon, il fallait revenir à maintenant et, le professeur lui ordonna de partir de la classe et d'aller à l'infirmerie se reposait ! La lycéenne voulut protesté mais, rien ne sortit de sa bouche et, hocha simplement la tête d'un signe affirmatif quand elle vit le regard de son enseignant. C'est ainsi qu'elle rangea ses affaires le plus vite possible et, sortit de la pièce devant les murmures et les regards de ses camarades de classe. Vraiment, elle n'était pas chanceuse non, elle avait la poisse ! Ses cheveux étaient quelques peu en bataille à cause de sa chute qui lui avait légué une belle bosse sur son crâne, elle en était sûre ! Finalement, elle se rendit chez l'infirmière avec le mot de son professeur et, se laissa examiner par l'infirmière ! Cette dernière lui posa des questions mais, elle ne lui dit pas la vérité, juste qu'elle faisait des insomnies ces derniers temps ! Bien entendu, son rêve n'entra jamais dans la conversation parce qu'elle était certain qu'on l'enverrait chez un psychologue ! Et aller chez un psy ça demandait de l'argent ces choses là, et, sincèrement sa famille n'avait pas besoin de dépenser pour de telles broutilles. Alors elle dit que c'était simplement un gros coup de fatigue, ce qui apparemment suffit à la femme devant elle de la croire bien, qu'elle lui dit qu'elle devrait aller voir son médecin traitant pour être certaine qu'elle n'était pas en train de tomber malade tout simplement. Elle lui fit un bon de sortie et, lui dit de rentrer chez elle plus tôt et de se reposer ce week-end en lui faisant bien rappeler qu'elle devrait quand même faire une petite visite chez son médecin ! Devant tant insistance, il était impossible à la demoiselle de ne pas abdiquer tout simplement ! Il n'était même pas midi, cela signifiait qu'elle n'irait pas non plus en cours cet après-midi super.... Heureusement que les portables existaient comme ça, elle pouvait prévenir sa meilleure amie qu'elle était chez elle en train de se reposer bien au chaud. En effet, ils étaient en automne et le temps se couvrait de plus en plus aujourd'hui. C'est ainsi qu'elle rentra tranquillement chez elle pensive. Ça ne lui plaisait pas de manquer les cours de cette façon mais, il était vrai qu'elle avait besoin de se reposer, tout ce qu'elle espérait c'est qu'elle dorme sans rêves ou cauchemars. Une fois rentrée, elle referma derrière elle, la porte de l'appartement et se rendit dans sa chambre pour ranger ses affaires. La jeune Saotome se rendit dans la cuisine et se fit réchauffer les onigiris qui restaient de la veille. Juri en mangea deux avant de s'installer confortablement dans le canapé du salon tout en envoyant un texto à sa meilleure amie pour lui dire de ne pas s'inquiétait mais, surtout qu'elle s'excusait de ne pas manger avec elle... La jeune fille hésitait à envoyer un message à son jumeau, elle ne voulait pas inquiéter son jumeau pour rien ! Il faisait déjà beaucoup pour elle, parfois elle avait vraiment la sensation d'être un poids pour son jumeau. Elle se demandait bien ce qu'elle pourrait faire pour lui, parce qu'elle avait l'impression qu'elle ne faisait que son malheur dans un sens surtout depuis qu'elle était tombée dans le comas et, y était restée pendant cinq jours... Oui, elle avait faillit y passé c'était certain... Mais, elle s'en voulait vraiment d'être tombée malade, elle avait même peur que son frère ne veuille plus passer de temps en sa compagnie pour tout vous dire et, qu'il la déteste.... Ces sur ses pensées avec la télévision allumée qu'elle commença à sombrer de nouveau dans les bras de Morphée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saotome Jun

avatar

Messages : 230
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 26
Localisation : Right beside you! Nande?!

Identity
Doppleganger:: A vos souhaits! éwè Si vous me parlez pas en Japonais, je vais pas vous comprendre moi!
Classe:: 2-B
Liens:

MessageSujet: Re: Aprés les cours [JunJun]   Dim 11 Oct - 22:47

    Si les gens pouvaient se dégommer la mâchoire en baillant, ça allait sûrement lui arriver d’ici à peu de temps. Il faut dire, qu’en cette rude journée de cours, il n’avait vraiment pas la foi pour les suivre, être assidu et montrer un minimum d’intérêt. Faut dire que les maths pour lui ça revient au même que la physique quantique, il n’y comprends rien et ce n’est pas près de changer ! En même temps, on ne peut pas être bon partout et pour lui, les maths c’était une torture de chaque instant. Rien qu’en entendant le mot mathématique il en avait de l’urticaire ! Ben quoi ? On ne lui a pas demandé de tout aimer non plus et puis, c’est pas comme si ça allait lui servir un jour ! Qu’est-ce qu’on en avait a faire que la racine carré de l’infinie…Oô des Sushi ?! C’est vachement plus intéressant les Sushi nan ? Au moins, ça sert à quelque chose et puis c’est pas ce qu’il y a de plus compliqué a faire ! C’est donc entre deux équations qu’il parti dans un délire interne peuplé de sushi et de gâteaux au chocolat…Etrange, vous avez dit étrange ? Pourquoi pas. Mais chacun fait bien ce qu’il veut de sa peau et c’est pas comme si ses professeurs avaient l’habitude qu’il suive quoi que ce soit en cours. D’ailleurs, quand il ne dormait pas dans ses dernier, il passait les trois quart du temps à tapoter sur sa table avec impatience alors je vous raconte pas le bonheur que pouvait ressentir ses professeur quand il pensait calmement à un bonheur proche qui allait ravir son estomac. Comment ça il ne pense qu’a manger ? Et alors ?! C’est pas la fin du monde non plus…Faut pas déconner ! Le seule plaisir qu’une vie peut vous offrir du jour de votre naissance, jusqu'à votre mort c’est sans aucun doute la nourriture alors bon…
    Erm…Avec tout ça, le temps file à une vitesse qu’on ne soupçonnerai même pas. C’est ça qui était bien quand on avait une imagination tourné vers une nécessité proche. Manger ! Ben quoi ? Vous pensiez sérieusement qu’il avait d’autres soucis à se faire que celle de la nourriture ? Et bien non ! JunJun n’avait aucune envie de penser à autre chose et puis, vous n’allez pas vous plaindre non plus. Pour une fois, il ne voyait pas tout en noir mais en couleur et avec les sous-titres même ! Namého ! Z’en avez pas marre de toujours vouloir que les gens soient déprimés quand ils sont en cours ?! Franchement, il va falloir que vous pensiez différemment hein, sinon vous devez vous ennuyez et vous prendre la tête tout le temps ! Bé coué ? Se prendre la tête c’est ennuyant et ça ne sert à rien alors autant aller vers des idées constructives nan ?
    Enfin…Avec tout ça, Jun ne vit pas grand chose de sa dernière heure de cours. Bon, déjà qu’il ne suivait pas grand chose mais avec l’appel de l’estomac, ça compliquait grandement les choses tout de même. Il se leva donc sans même ranger ses affaires – Faut dire qu’il ne les avaient pas sorties non plus – et il quitta la salle avant tout le monde. En même temps, c’est pas la plus grande des nouvelles que d’apprendre qu’il quitte les salle de cours comme si la Petite Vérole allait en sortir et le contaminer ! Jun était comme ça, il n’aimait pas être entre quatre mur et rester assis à glandouiller dans un cours qui ne servait à rien n’était pas pour lui plaire non plus. Chiant ? Pourquoi pas ! Mais pour le moment, il se concentrait surtout afin d’éviter les hordes d’étudiants qui quittait les salles de cours pour se ruer vers la sortie afin de manger. Ca avait quelque chose de très énervant pour notre jeune garçon. On n’a pas idée de s’agiter comme ça pour pas un rond !

    Vous n’imaginez même pas ce qu’il pouvait râler en son fort intérieur. Agacer n’était pas le bon mot pour qualifier le sentiment qu’il ressentait, il trouvait juste que le comportement des humains quand ils avaient faim avait quelque chose d’anti-rationnel et ça lui donnait des nausées. Néanmoins dans sa tentative d’échapper à la débilité humaine en tirant une tête de trois pieds de long, il capta quelques mots qui le firent redescendre sur terre…Ou plutôt sous-terre vu que ses pieds ne peuvent être plus ancrés dans la réalité qu’en ce moment même. D’un coup d’œil, il reconnu l’une des amies de sa sœur, elle était seul…Eeeeeh ? Nande ?! Depuis quand les filles se séparaient pour manger seules ? Non mais le pire c’est qu’elle parlait et avait oser dire que Juri ne viendrait pas cette après midi !
    Bon, je pense ne pas avoir besoin de vous faire un dessin pour comprendre qu’en moins de trois minutes il avait quitter le lycée pour attraper le premier bus qui l’emmènerait chez lui. C’est qu’il pouvait être réactif notre petit gars quand il voulait ! Et puis, si Juri ne venait pas en cours c’est qu’elle était malade et cette seule idée le prenait aux tripes… Ca fait bien longtemps qu’il ne supporte pas l’idée que sa sœur n’aille pas bien alors bon…Il avait bien le droit de courir à son secours ou du moins de faire quelque chose qui y ressemblait non ? Et puis son cerveau ne fonctionnait plus quand Juri avait des soucis, il ne fonctionnait plus, s’emballait et ce qui en ressortait pouvait soit être très bon, soit être une véritable tornade chaotique. Dans le cas présent, Jun semblait d’assez bonne humeur intérieurement pour ne pas bousculer tout le monde dans sa course vers l’appartement. Ben quoi ? On vous a peut-être dit qu’il se foutait de tout mais dans certains cas, le monde peut changer rapidement. Franchement, il faut avouer qu’un météorite aurait pu lui tomber sur la tête qu’il n’aurait pas cesser de courir ! J’vous jure…Juri avait ce genre de pouvoir sur lui ! C’est flippant quand même au final non ? A croire qu’il ne vivait que pour sa sœur…Mouai…Quand on est jumeau, c’est pas forcément la question que l’on se pose et sur ses bonnes paroles il entra essoufflé dans l’appartement.

    Télé allumée, des pieds qui dépassent…Elle était là !
    Yatta ! Il allait pouvoir reprendre une certaine contenance, juste le temps d’enlever ses chaussures et de marcher jusqu’au canapé…
    Maaaah~ Elle dormait…
    Bien, vraiment bien ! Au moins, elle était là et pas ailleurs. L’ennui c’était sa pâleur. Ca faisait presque peur à voir et comme pour se rassurer il passa une main sur son front.

    « Juri ? Ca va aller ? »


    C’était une question stupide ! Mais alors plus stupide tu meurs ! C’est tout de même pas possible de faire des phrases aussi stupide ! Y’a vraiment des moment où tu devrais te taire ou au moins faire comme d’habitude. Ben quoi ? « Ca va aller ? » Genre…Non mais franchement, JunJun t’as de la pâté pour chien à la place du cerveau ou tu fais simplement exprès d’être plus con que la moyenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aprés les cours [JunJun]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokohama's Nightmares :: Yokohama :: Habitations :: Appartement de Jin et Juri Saotome-
Sauter vers: